Cookies sur le site KBL

Afin d’améliorer notre site Internet, nous utilisons les cookies Google Analytics. Ces fragments de données placés sur votre navigateur nous montrent certaines de vos activités sur notre site (comme les pages que vous avez consultées, etc.) et nous permettent d"évaluer l"audience du site. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection des données du site Internet.

Business

18 octobre 2016

Accessoires de bureau 2.0 

Si la technologie portable (de l’anglais wearable technology) n’est finalement pas devenue un produit grand public comme beaucoup le prédisait, elle pourrait bien connaître son heure de gloire dans le monde du travail.

La productivité dans les magasins bénéficie désormais de bracelets connectés, d’écouteurs sans fil ou de tours de cou hi-tech qui fournissent des informations instantanées. Dans les entrepôts, les brassards équipés d’une puce permettent de simplifier les processus de logistique, suivre les marchandises ou encore mesurer les mouvements des ouvriers.

Les gadgets portables changent la donne pour beaucoup d’employeurs en augmentant l’efficacité des lignes de travail, en surveillant la santé et le bien-être de leurs employés et en améliorant la sécurité sur les lieux de travail.

Les avantages liés à ces innovations sont impressionnants : selon une étude, la technologie portable pourrait entrainer une hausse de productivité de près de 8,5 %.  

Les données générées par ces appareils sont d’une grande valeur. Elles permettent aux entreprises d’en apprendre sur le comportement humain et d’en étudier les impacts sur la productivité, la performance et le bien-être.

Dans l’usine de pièces détachées de BMW à Dingolfing en Bavière, des gants hi-tech ont remplacé les traditionnels lecteurs de code-barres. En économisant quelques secondes par employé, BMW estime que l’usine gagne 66 heures de productivité quotidienne supplémentaire.

Outre une meilleure efficacité, la technologie portable permet également de diminuer les accident sur les lieux de travail.

Par exemple, les conducteurs de camion dans certaines mines de charbon Rio Tinto portent des casquettes « SmartCaps » équipées d’un capteur qui mesure le niveau d’éveil du conducteur, réduisant ainsi les accident liés à la fatigue.  

Toutefois, si les appareils récoltent de plus en plus de données personnelles et biométriques, le manque de cryptage et autres garde-fous soulèvent beaucoup d’inquiétudes et les risques de vol et de fuite de données augmentent.

Le marché de la technologie portable devrait atteindre 31 milliards de dollars d’ici 2020, soit une croissance annuelle moyenne de 17,8 %.

Certaines entreprises ont même commencé à tester les implants de puces électroniques qui permettent de pointer au travail ou d’activer des systèmes d’alarme. Il n’est pas difficile d’imaginer qu’un monde tel que celui du film Total Recall avec Arnold Schwarzenegger soit sur le point d’émerger.