Cookies sur le site KBL

Afin d’améliorer notre site Internet, nous utilisons les cookies Google Analytics. Ces fragments de données placés sur votre navigateur nous montrent certaines de vos activités sur notre site (comme les pages que vous avez consultées, etc.) et nous permettent d"évaluer l"audience du site. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection des données du site Internet.

Lifestyle

02 décembre 2013

Au cœur d'une montre 

Dans l'atelier d'une petite ville allemande réputée pour son industrie horlogère, une montre-bracelet prend lentement forme. Elle s'apprête à devenir la montre la plus chère jamais fabriquée en Allemagne.

Du fait de son appellation de « grande complication » et de son prix de 1,9 millions d’euros, l’horloger A. Lange & Sohne, situé à Glashütte sur la frontière thèque, affirme que la fabrication d’une seule unité nécessite une année complète, et que seules six seront finalement produites. Cela signifie aussi que seuls les collectionneurs de montres d'exception les plus déterminés et les plus fortunés parviendront à en acquérir une. 

Une montre se définit par ses fonctions, et les montres exclusives de ce type présentent des caractéristiques communes. Ces « complications », comme on les appelle, sont en fait des mécanismes qui effectuent des tâches bien plus complexes que simplement indiquer l’heure qu’il est en heure, minute et seconde.

Basée sur une montre de poche créée par la société Lange et Cie d'origine en 1902, la «grande complication » possède 14 fonctions et sept complications. Comme ses 876 pièces fabriquées artisanalement doivent être assemblées à la main, le seul horloger de Lange ayant les compétences nécessaires a besoin d'un minimum de 12 mois pour créer une seule montre. La première sera prête à la fin de 2014.

Les constructeurs de montres d'exception adorent équiper leur produits de tout un éventail de complications, capables de réaliser des actions telles que tenir compte des années bissextiles et émettre des sonneries mécaniques. Pour être désignée « grande complication », une montre doit offrir un calendrier perpétuel, un chronographe et un mouvement à répétition minutes.

Mais la valeur des montres exclusives est avant tout conditionnée par le savoir-faire. Même (ou surtout) à l'ère du numérique, il reste difficile d'ignorer l'attrait qu'exerce une pièce d'horlogerie construite à la main avec les techniques déjà utilisées au XVIIe siècle.