Cookies sur le site KBL

Afin d’améliorer notre site Internet, nous utilisons les cookies Google Analytics. Ces fragments de données placés sur votre navigateur nous montrent certaines de vos activités sur notre site (comme les pages que vous avez consultées, etc.) et nous permettent d"évaluer l"audience du site. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection des données du site Internet.

Lifestyle

17 mai 2017

Fort de café 

Plus de 500 milliards de tasses de café sont bues chaque année.

Traditionnellement, le café était consommé chez soi, comme c’est toujours le cas pour les segments démographiques les plus âgés. Pour les jeunes générations, toutefois, tout ce qui compte c’est de pouvoir déguster « un petit noir » sur le zinc ou autour d’une table dans un café. Il n’est dès lors pas étonnant que près de la moitié des millennials aient déjà dépensé plus pour du café que pour leur plan de retraite.

Portés par la demande des jeunes pour du café grand crû, les consommateurs envahissent les cafés, entraînant une augmentation mondiale de 20 % des ventes de café en établissements en dix ans.

Ces cinq dernières années, les ventes de café instantané, de grains de café et de café moulu ont toutefois diminué de près de 10 % en Europe et en Amérique du Nord, soit les plus grands consommateurs de café au monde avec 5 milliards de kilogrammes par an. À l’inverse, les ventes de portions individuelles de café ont explosé.

Aux États-Unis, nation qui abrite les plus grands buveurs de café au monde – ainsi qu’en Europe, au Brésil et en Chine –  les jeunes accros à la caféine stimulent la demande.

Alors que le pouvoir d’achat de la génération des millennials augmente, le mot d’ordre est qualité. Entre 2008 et 2016, la consommation de « café gourmet » est passée de 13 % à 36 % parmi les 18-24 ans et de 19 % à 41 % chez les 25-39 ans.

Aux États-Unis, les marques dédiées à l’infusion d’une tasse à la fois comptent à présent pour 41 % de toutes les ventes, soit deux fois plus qu’en 2012. Atout certain pour le retail, cette tendance a contribué au taux de croissance annuel de 4,6 % du commerce de café en Amérique durant la même période. Parallèlement, en Europe, où près de 1 300 nouveaux établissements de café ont vu le jour en 2016, les ventes de café ont connu une croissance de 6,4 %.

La demande pour le café de meilleure qualité a également augmenté en Asie, entraînée de même par la jeune génération. Grâce à une poussée d’innovation dans l’industrie du café, le marché a pu croître et s’affranchir du simple café instantané. En effet, trois des boutiques de café connaissant les plus fortes croissances sont basés en Asie.

Cette nouvelle vague de fins connaisseurs en café laisse son empreinte sur une industrie évaluée à 100 milliards de dollars. Avec des consommateurs plus ouverts et curieux de nouvelles expériences gustatives, la culture café avance à toute vapeur.