Cookies sur le site KBL

Afin d’améliorer notre site Internet, nous utilisons les cookies Google Analytics. Ces fragments de données placés sur votre navigateur nous montrent certaines de vos activités sur notre site (comme les pages que vous avez consultées, etc.) et nous permettent d"évaluer l"audience du site. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection des données du site Internet.

Lifestyle

16 décembre 2013

Rolls-Royce sport 

Une Rolls-Royce est plus souvent décrite comme «souple» et «majestueuse», que «dynamique» et «musclée». Baptisé Wraith, le nouveau coupé grand touring deux portes de la marque vient pourtant nous rappeler que la compétition automobile avait permis à la marque de se faire connaître il y a un siècle, comme lors du premier Grand Prix d'Espagne ou sur les 3000 km de l'Alpine Trial en Autriche.

La Wraith, qui devrait être disponible à la mi-2014, se targue d'une ligne de toit profilée et d'une proue opulente. Son V12 à double turbo délivre 624 cv et lui permet de passer de 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes.

La Wraith offre également toutes les qualités qui font la réputation de Rolls-Royce : confort raffiné, placages bois et sellerie cuir d'une souplesse incomparable. Les deux portes s'ouvrent d'avant en arrière et se referment en appuyant sur un bouton. Un valet électronique répond aux commandes vocales, indique des itinéraires et transmet les textes ou courriels dictés via un hotspot Wi-Fi embarqué.

Comme toutes les Rolls-Royce, la Wraith offre une quasi-infinité de fonctions personnalisées « Bespoke », comme un toit panoramique optionnel créant l'illusion d'une nuit étoilée grâce à un réseau de 1340 lampes à fibre optique et qui justifie le prix de 245 000 euros (235 000 livres sterling) pour le modèle de base.

La voiture est également équipée de technologies de pointe, comme une transmission automatique à huit rapports utilisant les signaux GPS pour sélectionner le bon rapport afin d'anticiper la configuration de la route. Lorsque le conducteur s'approche d'un virage serré ou s'engage sur une bretelle d'autoroute, la transmission de la Wraith s'ajuste automatiquement.

Depuis que BMW a racheté Rolls-Royce en 2003, le constructeur allemand a fait profiter la marque anglaise de la précision germanique et de son savoir-faire technologique. Cette stratégie est aujourd’hui illustrée par le mariage entre confort et performances proposé par la Wraith.