Cookies sur le site KBL

Afin d’améliorer notre site Internet, nous utilisons les cookies Google Analytics. Ces fragments de données placés sur votre navigateur nous montrent certaines de vos activités sur notre site (comme les pages que vous avez consultées, etc.) et nous permettent d"évaluer l"audience du site. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection des données du site Internet.

Lifestyle

09 décembre 2013

Trésors cachés non taxés 

Encore en construction, un élégant entrepôt high-tech situé près de l'aéroport de Findel à Luxembourg accueillera prochainement des œuvres d'art, objets de collection et autres biens appartenant à des investisseurs fortunés.

Ce bâtiment a pour but de fournir une solution d'entreposage sûre et anonyme d'objets de valeur, sans que les pouvoirs publics et organismes régulateurs n’y exercent de réel contrôle. Des entrepôts de ce type sont rapidement apparus dans le monde entier, inspirés de la tradition des ports francs permettant de stocker sans taxe des marchandises en transit.

À l'origine, un entrepôt hors taxe permettait à un exportateur d'éviter les taxes d'importation dans les pays traversés par ses produits, de sorte que ces derniers étaient taxés exclusivement dans le pays de destination finale.

Aujourd'hui cependant, le port franc permet également aux propriétaires de stocker des actifs tels que monnaies, sculptures, métaux précieux, œuvres d'art rares dans un entrepôt sécurisé, climatisé et technologiquement avancé.

Certains exploitants transforment ce type d'entrepôt en salle d'exposition, où les acheteurs potentiels peuvent venir inspecter les marchandises en vue d'une acquisition. S'ils décident d'acheter, il leur suffit de laisser l'objet dans l'entrepôt pour éviter les taxes d'importation.

On trouve déjà des entrepôts hors taxes en Suisse, à Monaco, à Singapour et dans d'autres villes aux quatre coins du monde. En dépit de l'attirance qu'ils exercent sur les propriétaires, ils créent des risques, mettant à cran les compagnies d'assurances, qui ignorent parfois ce qui se trouve réellement dans chaque entrepôt. Une catastrophe naturelle, par exemple, pourrait entraîner des pertes colossales.

Reste que le stockage dans un port franc (qui offre souvent des services annexes sophistiqués, tels la rénovation et l'expertise) devrait se développer tant que la population mondiale de personnes extrêmement fortunées et leur appétit d'objets de collection augmentera.