Cookies sur le site KBL

Afin d’améliorer notre site Internet, nous utilisons les cookies Google Analytics. Ces fragments de données placés sur votre navigateur nous montrent certaines de vos activités sur notre site (comme les pages que vous avez consultées, etc.) et nous permettent d"évaluer l"audience du site. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection des données du site Internet.

Lifestyle

12 février 2014

Visiter les musées parisiens sans la foule 

Les visiteurs venus des quatre coins du monde doivent souvent jouer des coudes pour pouvoir admirer les œuvres exposées dans les plus prestigieux musées parisiens.

À tel point que le Louvre a annoncé en février qu'il allait supprimer l'accès gratuit le premier dimanche du mois pendant la haute saison, d'avril à septembre. Ce cadeau était devenu tellement populaire auprès des touristes internationaux que le musée était confronté à un problème d'hyper-fréquentation, avec parfois près de 40.000 visiteurs le dimanche.

Pourtant, Paris compte bien d'autres musées captivants (on en estime le nombre à 175), mais qui attirent beaucoup moins la foule. On trouve plusieurs musées incontournables en quelques kilomètres.

Pour les esprits cartésiens, la Cité de l’Architecture et du Patrimoine offre un aperçu de l'évolution de l'art et de la science de l'architecture en France sur plus d'un millénaire. Le musée propose des maquettes de cathédrales médiévales des périodes Gothique et Renaissance et de décorations sacrées. Et on peut apercevoir la Tour Eiffel depuis une de ses fenêtres.

À deux pas de là se trouve le Musée Guimet - Musée National des Arts Asiatiques, que le New York Times a qualifié de « musée le plus sous-estimé de Paris. » C'est Émile Guimet, un industriel français, qui en bâtit la superstructure en 1889. Aujourd'hui, il regorge d'objets d'art asiatique, et on y trouve notamment des œuvres provenant du célèbre temple d'Angkor Wat, au Cambodge. Accueillant un public des plus clairsemés, les pièces renfermant la collection permanente présentent pourtant les chefs-d'œuvre les plus fascinants.

Les amateurs d'art du XXe siècle ne manqueront pas le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, on l'on retrouve des œuvres classiques de Picasso, Matisse, Braque et bien d'autres. Quant au Palais de Tokyo tout proche, il héberge ce qui se fait de plus décalé et de plus rebelle dans le domaine de l'art contemporain.

Ces quelques exemples démontrent la place qu'occupent les musées dans l'écosystème parisien. Et la plupart d'entre eux se visitent dans une ambiance de parfaite solitude.