Cookies sur le site KBL

Afin d’améliorer notre site Internet, nous utilisons les cookies Google Analytics. Ces fragments de données placés sur votre navigateur nous montrent certaines de vos activités sur notre site (comme les pages que vous avez consultées, etc.) et nous permettent d"évaluer l"audience du site. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection des données du site Internet.

20 mars 2014

KBL epb annonce de solides résultats pour 2013  

Les résultats nets du Groupe atteignent 84,5 millions d’euros, dépassant largement l’objectif fixé de croissance annuelle

Télécharger le rapport complet

KBL European Private Bankers (KBL epb), basé à Luxembourg, a annoncé aujourd’hui des résultats annuels solides au titre de l’exercice clôturé au 31 décembre 2013.

Opérant dans neuf pays en Europe, KBL epb affiche un résultat net de 84,5 millions d’euros pour 2013, ce qui constitue un redressement substantiel par rapport à l’année passée. Cette performance positive – qui a dépassé de loin l’objectif annuel précédemment annoncé de 50 millions d’euros – traduit une augmentation des revenus du Groupe, une diminution de ses charges d’exploitation et une importante réduction des corrections de valeur en comparaison avec 2012.

En 2013, les revenus du Groupe ont atteint 540,6 millions d’euros, soit une progression de 37 % par rapport à l’année précédente, témoignant de la bonne performance des activités de banque privée du Groupe partout dans son réseau paneuropéen. Cette réussite est aussi à attribuer à ses divisions Global Investor Services, Global Financial Markets, Asset Management et Assurance-vie.

Sur cette même période, le Groupe a enregistré une augmentation de ses actifs sous gestion et de ses actifs en conservation. Au 31 décembre 2013, les actifs sous gestion atteignaient 42,2 milliards d’euros, comparés aux 40,9 milliards d’euros à la même date en 2012. Les actifs en conservation étaient quant à eux de 41,3 milliards d’euros au 31 décembre 2013, comparés aux 38,6 milliards d’euros à la même date en 2012.

Au 31 décembre 2013, KBL epb témoigne de sa forte solvabilité avec un ratio de capital tier-1 selon Bâle II de 13,5 %.

Commentant ces chiffres, Yves Stein, Group CEO, KBL epb, a déclaré : « Nous sommes très satisfaits de la performance du Groupe en 2013, une année marquée par le retour à la rentabilité et la mise en place de notre stratégie de croissance à long terme. »

« A l’avenir, nous resterons concentrés sur la professionnalisation de notre approche client pour leur offrir davantage et pour consolider nos résultats », a-t-il ajouté. « De même, nous nous efforçons d’être parmi les leaders dans tous les marchés dans lesquels nous opérons – notamment par le biais d’acquisitions potentielles. »

Monsieur Stein a ajouté : « Aujourd’hui, notre bilan est sain, notre direction renforcée, nous avons de véritables ambitions et bénéficions de l’appui sans réserve de notre actionnaire pour atteindre nos objectifs, en particulier celui de devenir l’un des meilleurs groupes européens de banques privées. »

Le Groupe a réalisé des progrès soutenus l’année passée à la fois au Luxembourg et au sein de son réseau qui s’étend dans neuf pays.

Au Luxembourg, où KBL epb offre une vaste gamme de services à ses clients HNWI, UHNWI et institutionnels, la banque a procédé à plusieurs nominations de haut rang, notamment à des postes au sein de son Conseil d’Administration et de son Comité de Direction, renforçant ainsi sa capacité à s’adapter à l’évolution des besoins de tous ses partenaires.

Au Grand-Duché, KBL epb a su répondre rapidement aux exigences du nouvel environnement réglementaire, offrant son concours à ses clients touchés par le processus « d’onshorisation ». A cette fin, la banque a également offert des formations accélérées et des opportunités de développement aux membres du personnel concernés.

« Alors que nous adaptons notre modèle à des conditions externes qui évoluent, la formation de nos équipes est à nos yeux plus que jamais primordiale », a expliqué Monsieur Stein. « C’est pour cette raison que nous allons investir encore plus dans ce domaine en 2014, à Luxembourg et au sein de notre réseau. »

A l’étranger, toutes les filiales onshore du Groupe sont à présent rentables; la filiale espagnole du Groupe, créée il y a quatre ans, a également dépassé ses objectifs en 2013.