Cookies sur le site KBL

Afin d’améliorer notre site Internet, nous utilisons les cookies Google Analytics. Ces fragments de données placés sur votre navigateur nous montrent certaines de vos activités sur notre site (comme les pages que vous avez consultées, etc.) et nous permettent d"évaluer l"audience du site. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection des données du site Internet.

03 mai 2017

KBL epb annonce ses résultats financiers pour 2016 

  • En 2016, le bénéfice opérationnel du Groupe s’élève à 37,1 millions d’euros, le résultat avant impôts à 16,1 millions d’euros
  • Les actifs sous gestion de banque privée atteignent 50,8 milliards d’euros à la fin 2016 et sont passés à 60,5 milliards d’euros au 1er janvier 2017
  • Télécharger le rapport complet

    KBL European Private Bankers (KBL epb), dont le siège se trouve à Luxembourg et qui opère dans cinquante villes en Europe, a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers au titre de l’exercice clôturé au 31 décembre 2016.

    Malgré une année difficile en ce qui concerne le bénéfice opérationnel – largement attribuable à la volatilité des marchés financiers – le Groupe a toutefois réalisé d’énormes progrès dans ses projets stratégiques à long terme.

    Corrigée pour les changements de périmètre liés à la cession de KBL (Switzerland) Ltd et de Vitis Life en 2015, la marge d'intérêt en 2016 a baissé de 15 % par rapport à 2015. Les commissions nettes ont également baissé de 7,7 % en raison du contexte de marché difficile pour les banques privées pures.

    Le groupe KBL epb a réalisé un bénéfice opérationnel de 37,1 millions d’euros pour 2016, y compris les plus-values obligataires, alors que son résultat avant impôts s’élève à 16,1 millions d’euros. En 2016, les revenus du Groupe ont atteint 465,9 millions d’euros.

    Au 31 décembre 2016, le montant total des actifs sous gestion en banque privée a augmenté de 2,1 milliards d’euros pour atteindre 50,8 milliards d’euros, témoignant ainsi de la solidité du Groupe en matière de gestion de patrimoine en Europe.

    Durant la même période, KBL epb a opéré avec succès un recentrage de ses activités destinées aux clients institutionnels et professionnels afin de leur proposer des services plus adaptés et à plus forte valeur ajoutée.

    Au 31 décembre 2016, le ratio de fonds propres Bâle III core tier-1 de KBL epb était de 16 %, illustrant la forte solvabilité du Groupe.

    « En 2016, grâce notamment au lancement d’une plateforme IT de pointe, à des acquisitions stratégiques et à la croissance des actifs sous gestion, notre Groupe a accompli d’énormes progrès. Nous sommes en voie de devenir un leader européen de la banque privée », a commenté Yves Stein, Group CEO, KBL epb.

    « Dans un contexte où les taux d’intérêt à leur plus bas historique ont exercé une pression importante sur notre Groupe riche en liquidités, l’année écoulée s’est révélée extrêmement difficile pour nous et le secteur en général », a-t-il ajouté.

    « Alors que nous avons su gérer avec succès nos dépenses opérationnelles, notre rentabilité a cependant diminué en raison de conditions de marché défavorables et du sentiment négatif des investisseurs qui a entraîné une baisse du volume des transactions et du revenu lié aux commissions. »

    La rentabilité a également été affectée par plusieurs investissements importants, notamment l’implémentation d’une nouvelle plateforme informatique qui améliorera fortement l’expérience client et permettra d’harmoniser les activités de back-office. La plateforme a été mise en place avec succès au sein de la filiale française du Groupe et sera lancée très prochainement au sein de KBL epb à Luxembourg.

    KBL epb a également étendu ses activités aux Pays-Bas grâce à l’acquisition d’Insinger de Beaufort, banque privée dont le siège se trouve à Amsterdam. Le Groupe entend fusionner cette banque et Theodoor Gilissen, filiale néerlandaise de KBL epb. Les avoirs de la clientèle de l’entité fusionnée dépasseront 20 milliards d’euros.

    Suite à l’acquisition d’Insinger de Beaufort – finalisée le 1er janvier 2017 – les actifs sous gestion de banque privée du Groupe ont atteint 60,5 milliards d’euros à cette date.

    Au Royaume-Uni, le Groupe a acquis The Roberts Partnership, une société de gestion et de planification patrimoniale qui emploie 20 collaborateurs et gère plus de 500 millions d’euros d’actifs. Cette équipe a été intégrée à Brown Shipley, filiale britannique de KBL epb.

    Désormais, KBL epb est très bien placé pour relever les défis à venir. Depuis le début de 2017, le Groupe a renoué avec une rentabilité opérationnelle très solide, soutenue par ailleurs par des conditions de marché nettement plus favorables.

    « La banque privée est traditionnellement un secteur de croissance mais de nature cyclique », a déclaré Monsieur Stein. « La vision et la mission de KBL epb à long terme demeurent toutefois inchangées, tout comme notre engagement envers la satisfaction de notre clientèle. »

    En reconnaissance de cette orientation client, le groupe KBL epb a été nommé meilleure banque privée de Luxembourg en 2016 lors des PWM/The Banker Global Private Banking Awards. Le Groupe a également été reconnu parmi les meilleures banques privées en Europe en 2016 lors des Private Banker International Global Wealth Awards.

    « À l’avenir, avec le soutien sans faille de notre actionnaire Precision Capital, nous continuerons d’axer nos efforts sur la mise à disposition de connaissances locales approfondies combinées à des perspectives plus globales pour notre clientèle privée, institutionnelle et professionnelle ici au Grand-Duché et à travers notre réseau », a conclu Monsieur Stein.