Cookies sur le site KBL

Afin d’améliorer notre site Internet, nous utilisons les cookies Google Analytics. Ces fragments de données placés sur votre navigateur nous montrent certaines de vos activités sur notre site (comme les pages que vous avez consultées, etc.) et nous permettent d"évaluer l"audience du site. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection des données du site Internet.

09 janvier 2018

KBL epb dévoile ses perspectives mondiales d’investissement 

  • Croissance économique mondiale sur les rails ; l’Europe sur la voie d’une croissance du PIB au-delà des 2 % pour la deuxième année consécutive
  • Dans un contexte de resserrement monétaire des banques centrales, l’inflation pourrait faire son retour, en commençant aux États-Unis et en Allemagne
  • Les marchés actions resteront sur une tendance ascendante tandis que l’année s’annonce encore difficile pour les marchés obligataires
  • Télécharger le rapport complet

    L’économie mondiale se porte bien et l’Europe a trouvé son rythme de croisière, tandis que les marchés actions devraient poursuivre sur une tendance ascendante, surperformant le marché obligataire pour la septième année consécutive.

    C’est l’opinion partagée par KBL European Private Bankers (KBL epb), le groupe de banques privées établi à Luxembourg, dans ses Perspectives mondiales d’investissement 2018 publiées aujourd’hui. Ces perspectives portent sur l’économie mondiale, les marchés financiers et les principales classes d’actifs.

    Avec des prévisions de croissance du PIB mondial à hauteur de 3,7 %, les perspectives économiques pour l’Europe n’ont jamais été aussi encourageantes en dix ans – malgré l’incertitude qui règne en Allemagne, des élections préoccupantes en Italie et les retombées potentielles du Brexit.

    « La confiance des investisseurs et des entreprises est au beau fixe, les affaires augmentent à un rythme soutenu, les entreprises n’ont plus autant recruté depuis 17 ans et le taux de chômage ne cesse de diminuer », explique Jean-François Jacquet, Chief Investment Officer, Luxembourg, KBL epb. « Sauf imprévus, la zone euro est sur la voie d’une croissance du PIB en termes réels au-delà des 2 % pour la deuxième année consécutive.  

    En même temps, malgré des politiques monétaires agressives, une croissance économique solide et un taux de chômage faible, l’inflation reste nettement en deçà des objectifs des banques centrales. « Cela pourrait changer en 2018 », ajoute Monsieur Jacquet, la normalisation des politiques monétaires pouvant entraîner l’inflation à commencer à augmenter plus vite que prévu dans des pays comme les États-Unis et l’Allemagne.

    En ce qui concerne les perspectives d’investissement, Ilario Attasi, Head of Group Research, KBL epb, s’attend à ce que les marchés actions restent vigoureux en 2018. « Les prévisions concernant les bénéfices européens sont impressionnantes, dans un contexte d’accélération de la rentabilité et de soutien monétaire de la Banque centrale européenne qui bénéficie aux titres cycliques des valeurs bancaires et aux valeurs industrielles », commente-t-il.

    Monsieur Attasi souligne la performance éblouissante que pourraient avoir les actions japonaises cette année encore et également la vigueur des actions des marchés émergents, grâce à la hausse de la demande mondiale et au redressement des prix des matières premières. 

    Dans ce contexte haussier, il met en garde contre les principaux risques qui pèsent sur les marchés, à savoir l’impact de la normalisation des politiques monétaires, les niveaux d’endettement excessifs chinois, ainsi qu’une série d’événements politiques, notamment d’importantes élections à venir aux États-Unis et en Europe.

    Si le segment obligataire continue de présenter un intérêt limité, les stratégies alternatives pourraient offrir d’autres opportunités de diversification dans le cadre d’un portefeuille équilibré.

    Selon Monsieur Attasi, les prix des matières premières devraient continuer à grimper, doucement mais de façon régulière, au cours de 2018. Les cours des métaux de base, en particulier, devraient continuer à croître ; les prix du pétrole et de l’or devraient quant à eux rester stables.

    Enfin, en ce qui concerne les devises, KBL epb s’attend à ce que le dollar US continue à fléchir face à l’euro, tandis que le yen et le franc suisse devraient rester faibles. Le sort de la livre sterling dépendra, il va sans dire, des négociations sur le Brexit.