année

KBL epb nomme Paul Scholten au poste de Group COO

01 septembre 2016

  • Expert des services financiers, il sera en charge de superviser les activités du Groupe liées aux opérations et à l’IT au Luxembourg et en Europe
  • LIRE LA SUITE

    KBL epb présente ses perspectives d'investissement semestrielles

    12 juillet 2016

  • Progression d’environ 3 % du PIB mondial et de 1,5 % du PIB en zone euro en 2016
  • Croissance en baisse au Royaume-Uni et morose au Japon ; légère reprise pour les marchés émergents exportateurs de matières premières
  • Niveau de volatilité élevé pour les marchés actions ; peu d’opportunités dans le marché obligataire
  • Opportunités prometteuses de l’immobilier global ; or attrayant en tant que valeur refuge et contre les dévaluations monétaires
  • LIRE LA SUITE

    Le profit net de KBL epb augmente de 22 % en 2015

    28 avril 2016

  • Le résultat net du Groupe atteint 81 millions d’euros ; les revenus augmentent à 548 millions d’euros
  • En banque privée, les actifs sous gestion augmentent de 8 % à 49 milliards d’euros
  • LIRE LA SUITE

    KBL epb étend sa présence aux Pays-Bas

    12 avril 2016

  • Le groupe européen basé à Luxembourg indique son intention de fusionner Insinger de Beaufort et Theodoor Gilissen, membre de KBL epb
  • Les actifs sous gestion de l’entité fusionnée dépasseront 20 milliards d’euros et elle deviendra l’une des plus solides banques privées « pure-play » des Pays-Bas
  • Troisième acquisition par KBL epb en 18 mois, faisant suite aux transactions en Belgique et au Royaume-Uni
  • LIRE LA SUITE

    KBL epb partage ses perspectives mondiales d’investissement

    06 janvier 2016

  • La forte corrélation affichée par les prix des actifs entraîne des défis systémiques mondiaux pour les investisseurs
  • Attrait particulier des classes d’actifs non traditionnelles dans le cadre d’une stratégie de diversification des portefeuilles
  • Surperformance possible des actions européennes et japonaises favorisée par des tendances macroéconomiques positives
  • Lente remontée des prix des matières premières ; stabilité attendue du taux croisé EUR/USD
  • LIRE LA SUITE